Résumé Sermon du Vendredi

Résumé du sermon du vendredi du 18 septembre : Bilal bin Rabah, illustre compagnon de Badr

La Revue des Religions vous présente un Résumé du Sermon du Vendredi prononcé par le Calife, Hazrat Mirza Masroor Ahmad (a.b.a.), le 18 Septembre : "Hazrat Bilal bin Rabah, illustre compagnon de Badr"

Après avoir récité Tashahhud, Ta’awwuz et la sourate Al-Fatiha, le Calife, Hazrat Mirza Masroor Ahmad (aba) a déclaré qu’il continuerait à relater les anecdotes de la vie de Hazrat Bilal bin Rabah (ra).

Il est rapporté qu’en revenant de la bataille de Khaibar, le Saint Prophète (saw) s’est arrêté la nuit pour se reposer. Avant de s’endormir, il a dit à Hazrat Bilal (ra) qu’il serait celui qui sauvegarderait leur prière (c.-à-d. qu’il veillerait à ce que tout le monde se réveille pour la prière de Fajr). Cependant, malgré ses tentatives pour rester éveillé afin de s’assurer qu’il pourrait réveiller le Saint Prophète (saw) et ses compagnons, Hazrat Bilal (ra) s’est endormi et ne s’est pas réveillé à temps. Tout le monde, y compris le Saint Prophète (saw) est resté endormi jusqu’à ce que le soleil se lève. Quand ils se sont réveillés, le Saint Prophète (saw) a dirigé la prière et a déclaré que si quelqu’un rate sa prière, il doit l’accomplir dès qu’il s’en souvient.

La conquête de la Mecque

Le Calife (aba) a raconté que le jour de la conquête de La Mecque, le Saint Prophète (saw) a ordonné à Hazrat Bilal (ra) de gravir la Ka`bah et de faire l’Adhan (appel à la prière). Le Calife (aba) a ensuite cité le Deuxième Calife (ra) en relatant une anecdote de la Conquête de La Mecque impliquant Hazrat Bilal (ra). Le Saint Prophète (saw) avait dit à Abu Sufyan (ra), que quiconque entrera chez lui, entrera dans la Ka`bah, déposera les armes, et fermera les portes de sa maison, sera protégé. Abu Sufyan (ra) a répondu qu’il y aurait encore des gens qui ne seraient pas sauvés.

Le drapeau de Hazrat Bilal (ra)

Ainsi, le Saint Prophète (saw) a ordonné qu’un drapeau soit fabriqué ce jour-là, et que ce serait le drapeau de Bilal (ra). Il a déclaré que le drapeau devrait être hissée dans les rues, et que quiconque se rassemblera sous ce drapeau de Bilal (ra), sera protégé.

C’était un grand honneur, car il y avait aussi d’autres grands compagnons, tels que Hazrat Abu Bakr (ra), Hazrat Omar (ra), Hazrat Outhman (ra), Hazrat Ali (ra) et d’autres de grande stature, mais le Saint Prophète (saw) n’a pas fait faire de drapeau pour eux, il n’en a fait faire qu’un seul, pour Hazrat Bilal (ra). C’est parce qu’il avait enduré de telles épreuves qu’aucun autre compagnon, pas même le Saint Prophète (sa), n’avait endurées. Il n’avait ni famille, ni protecteur pour le défendre. Puisqu’il avait enduré de telles souffrances et n’avait aucune affiliation avec qui que ce soit à La Mecque, le Saint Prophète (saw) était conscient du fait que pardonner aux Mecquois qui l’avaient torturé pouvait être difficilement acceptable pour lui. Ainsi, il a honoré Hazrat Bilal (ra) de cette manière pour toutes les tortures qu’il avait dû endurer. Hazrat Bilal (ra) avait déclaré que tous ceux qui avaient l’habitude de lui piétiner la poitrine avec leurs chaussures, étaient maintenant contraints de chercher protection en se tenant sous son drapeau.

Le désir de Djihad de Hazrat Bilal (ra)

Le Calife (aba) a relaté une autre narration. Habituellement, le jour de l’Aïd, alors que le Saint Prophète (saw) marchait vers la mosquée, Hazrat Bilal (ra) marchait devant lui avec une lance qui avait été offerte au Saint Prophète (saw) par Negus, le roi d’Abyssinie.

Après le décès du Saint Prophète (saw), Hazrat Bilal (ra) est allé voir Hazrat Abu Bakr (ra) et a déclaré qu’il avait entendu le Saint Prophète (saw) dire que la meilleure chose qu’une personne puisse faire, est de sortir et de se battre pour défendre l’Islam, et qu’il souhaitait donc partir faire le djihad. Cependant, Hazrat Abu Bakr (ra) a demandé à Hazrat Bilal (ra) de rester à ses côtés. Par la suite Hazrat Bilal (ra) a formué la même requête auprès de Hazrat Omar (ra), qui devant l’insistance de Hazrat Bilal (ra), l’a envoyé pour faire le djihad.

Le Calife (aba) a raconté que lorsque Hazrat Bilal (ra) a fait l’Adhan pour la première fois après le décès du Saint Prophète (saw), tout le monde dans la mosquée était devenu extrêmement ému, surtout quand il avait prononcé : « Je témoigne que Mohammad ( saw) est le Messager d’Allah. » Selon les récits, Hazrat Bilal (ra) a continué de faire l’Adhan sous la période de califat de Hazrat Abu Bakr (ra) et a ensuite cessé de le faire sous la période de califat de Hazrat Omar (ra), au cours de laquelle il avait émigré en Syrie.

Un rêve de Hazrat Bilal (ra)

Le Calife (aba) a relaté que lorsque Hazrat Bilal (ra) était en Syrie pendant la dernière partie de sa vie, il a vu le Saint Prophète (saw) dans un rêve. Le Saint Prophète (saw) lui a demandé s’il l’avait oublié et n’irait-il pas visiter sa tombe ? Ainsi, Hazrat Bilal (ra) s’est rendu à Médine et s’est rendu sur la tombe du Saint Prophète (saw). Il avait pleuré si abondamment que tout le monde était au courant à Médine que Hazrat Bilal (ra) était revenu. Puis Hazrat Hassan (ra) et Hazrat Hussain (ra) (petits-fils du Saint Prophète (sa)) sont venus vers lui et ont demandé qu’ils souhaitaient l’entendre faire l’Adhan comme il le faisait à l’époque du Saint Prophète (saw). Et ainsi il a fait l’Adhan – en l’entendant, les gens de Médine sont devenus extrêmement émus, dans la mesure où cela est dit dans une narration que jamais auparavant autant d’hommes et de femmes n’avaient été vus en larmes en si grand nombre.

Le Calife (aba) a relaté qu’une famille est venue voir le Saint Prophète (saw) et s’est renseignée sur les différentes possibilités de mariage. Le Saint Prophète (saw) a demandé leur opinion au sujet de Hazrat Bilal (ra), car il était parmi les gens auxquels le Paradis était destiné.

Le Calife (aba) a dit qu’il continuerait à relater les anecdotes de la vie de Hazrat Bilal (ra) dans le sermon suivant.

Résumé préparé par The Review of Religions, et traduit par l’équipe de La Revue des Religions.

Étiquettes