Résumé Sermon du Vendredi

Résumé du sermon du vendredi du 18 Décembre : « Les Califes bien guidés : Hazrat Ali (ra) »

La Revue des Religions vous présente un résumé du sermon du vendredi prononcé par le Calife, Hazrat Mirza Masroor Ahmad (a.b.a.), le 18 Décembre : "Les Califes bien guidés : Hazrat Ali (ra)"

Après avoir récité TashahhudTa’awwuz et la sourate Al-Fatiha, le Calife, Hazrat Mirza Masroor Ahmad (aba) a déclaré qu’il va continuer à relater les anecdotes de la vie de Hazrat Ali (ra).

Le Calife (aba) a raconté que pendant les derniers jours du Saint Prophète (sa), alors qu’il était malade, il se rendait à la mosquée soutenu par deux compagnons, dont l’un était Hazrat Ali (ra).

Le Calife (aba) a relaté qu’après le décès du Saint Prophète (sa), Hazrat Ali (ra) faisait partie des compagnons qui ont lavé le corps béni du Saint Prophète (sa), et qui ont descendu son corps dans la tombe.

Prêter allégeance à Hazrat Abou Bakr (ra)

Le Calife (aba) a présenté quelques récits concernant l’acceptation par Hazrat Ali (ra) de Hazrat Abou Bakr (ra) comme premier successeur après le Saint Prophète (sa). Le Calife (aba) a relaté qu’après que les musulmans aient prêté allégeance à Hazrat Abou Bakr (ra), il a regardé autour de lui et n’a pas vu Hazrat Ali (ra). Il s’est enquis au sujet de Hazrat Ali (ra) et l’a fait venir, suite à quoi il est venu et a prêté allégeance sur la main de Hazrat Abou Bakr (ra).

Le Calife (aba) a présenté une autre narration qui relate que Hazrat Ali (ra) a prêté allégeance à Hazrat Abou Bakr (ra) le premier ou le deuxième jour après le décès du Saint Prophète (sa), et qu’il était toujours resté fidèle à Hazrat Abou Bakr (ra).

Le Calife (aba) a présenté une citation dans laquelle le Messie Promis (as) a déclaré que Hazrat Ali (ra) était si désireux de prêter allégeance à Hazrat Abou Bakr (ra), qu’il a quitté sa maison sans même avoir complètement lié son turban.

Le Calife (aba) a présenté quelques récits qui relatent que Hazrat Ali (ra) a également réaffirmé son serment d’allégeance six mois plus tard après le décès de Hazrat Fatimah (ra).

Le Calife (aba) a présenté une autre citation du Messie Promis (as), dans laquelle il s’est adressé à ceux qui croient que Hazrat Ali (ra) était d’avis qu’il aurait dû être le premier successeur par opposition à Hazrat Abou Bakr (ra). Le Messie Promis (as) a écrit que cela n’aurait pas pu être le cas, car non seulement Hazrat Ali (ra) avait prêté allégeance à Hazrat Abou Bakr (ra), mais il était resté complètement ferme et loyal aux côtés de Hazrat Abou Bakr (ra). Il n’a jamais rejoint ceux qui tentaient de semer le désordre contre Hazrat Abou Bakr (ra), il s’est au contraire opposé à eux. Le Messie Promis (as) a également déclaré que Hazrat Ali (ra) avait de nombreuses alliances dans toute l’Arabie; s’il avait vraiment été de cet avis et cru qu’il aurait dû être le premier successeur, alors il aurait sûrement pu migrer, rassembler ses alliés et déclencher une guerre. Mais il n’a jamais fait une telle chose, il est au contraire resté entièrement fidèle. Il a toujours offert ses prières derrière Hazrat Abou Bakr (ra) et n’a jamais cessé de le faire, ni n’a jamais-t-il prononcé quoi que ce soit qui s’apparente à une plainte de quelque sorte que ce soit.

Le Calife (aba) a ajouté que Hazrat Ali (ra) ne s’était jamais opposé à aucun des trois califes avant lui; et dire qu’il n’a pas prêté allégeance à Hazrat Abou Bakr (ra) serait un déshonneur à son égard.

Divers services rendus par Hazrat Ali (ra) après le décès du Saint Prophète (sa)

Le Calife (aba) a ensuite fait mention des divers services rendus par Hazrat Ali (ra) à l’époque des trois premiers califes avant lui.

Le Calife (aba) a relaté qu’après le décès du Saint Prophète (sa), certains se sont égarés et d’autres ont rejoint un faux prétendant à la prophétie nommé Musailimah. Cela constituait une menace pour la sécurité de Médine, car des complots étaient tramés pour l’attaquer. Ainsi, Hazrat Abou Bakr (ra) a conçu un plan pour positionner des troupes à divers points d’entrée à Médine, et Hazrat Ali (ra) était parmi ceux qui ont été nommés pour superviser cela.

Le Calife (aba) a relaté que sous la période de califat de Hazrat Omar (ra), lorsque parfois il partait en expédition, il nommait Hazrat Ali (ra) comme chef de Médine à sa place.

Le Calife (aba) a dit que sous la période de califat de Hazrat Outhman (ra), divers désordres se sont produits. Pendant ce temps, Hazrat Ali (ra) était resté consciencieusement aux côtés de Hazrat Outhman (ra) et prodiguait des conseils sincères et sages sur diverses questions. Une fois, la maison de Hazrat Outhman (ra) a été assiégée par des dissidents, qui ne voulaient même pas laisser Hazrat Outhman (ra) manger car ils empêchaient toute nourriture de l’atteindre. Cela a grandement troublé Hazrat Ali (ra) qui est allé plaider, disant que même les mécréants laissaient leurs prisonniers manger. Hazrat Ali (ra) a fait tout son possible pour plaider.

Le Calife (aba) a déclaré que lorsqu’il a eu connaissance des complots tramés pour assassiner Hazrat Outhman (ra), il a envoyé ses deux fils Hassan et Houssain monter la garde à la porte de Hazrat Outhman (ra). Finalement, lorsque les dissidents ont fait irruption et ont assassiné Hazrat Outhman (ra), Hazrat Ali (ra) a été extrêmement troublé et affligé.

Le Calife (aba) a relaté qu’une fois, Hazrat Ali (ra) a dit à Hazrat Outhman (ra), qu’il craignait que des complots soient tramés pour l’assassiner. Ainsi, il a demandé à Hazrat Outhman (ra) la permission de lutter contre ces personnes, mais Hazrat Outhman (ra) a répondu en disant qu’aucune goutte de sang ne devait être versée pour lui.

Début du Califat de Hazrat Ali (ra)

Le Calife (aba) a déclaré qu’après le martyr de Hazrat Outhman (ra), les musulmans ont afflué vers Hazrat Ali (ra), disant que Hazrat Ali (ra) était le prochain calife. Hazrat Ali (ra) a répondu en disant que le prochain calife serait celui que les compagnons, qui ont participé à la bataille de Badr, choisiraient comme prochain calife. Tout le monde a insisté pour que le prochain calife soit Hazrat Ali (ra). Hazrat Ali (ra) s’est enquis auprès de Hazrat Sa’d (ra) et de Hazrat Zubair (ra), suite à quoi Hazrat Sa’d (ra) s’est avancé et est devenu le premier à prêter allégeance sur la main de Hazrat Ali (ra). Ensuite, Hazrat Ali (ra) s’est rendu à la mosquée, où tout le monde lui a prêté allégeance.

Le Calife (aba) a présenté quelques citations de Hazrat Mousleh Ma’oud (ra) dans lesquelles il a déclaré que pour Hazrat Ali (ra) le fait de porter le manteau du califat à cette époque était un grand sacrifice en raison des circonstances difficiles qui régnaient. Mais il était crucial qu’il le fasse afin de protéger l’institution du califat.

Le Calife (aba) a déclaré qu’il continuerait à souligner les incidents de la vie de Hazrat Ali (ra) à l’avenir.

Une demande de prière pour les ahmadis en Algérie et au Pakistan

Le Calife (aba) a de nouveau exhorté la Communauté à prier pour les Ahmadis en Algérie ainsi que pour les Ahmadis au Pakistan. Les conditions des Ahmadis continuent de s’aggraver pour les Ahmadis en Algérie; de faux procès sont intentés contre eux. De même, au Pakistan, les Ahmadis sont confrontés à des circonstances de plus en plus difficiles. Le Calife (aba) a prié pour que ceux qui causent de tels problèmes aux Ahmadis soient tenus responsables par Dieu Tout-Puissant, et que les difficultés auxquelles sont confrontés les Ahmadis puissent être allégées. Le Calife (aba) a également exhorté les Ahmadis du Pakistan à se tourner plus que jamais vers la prière. Le Calife (aba) a prié pour qu’il soit possible et facile de prêcher ouvertement le vrai message de l’Islam, non seulement au Pakistan mais également dans le monde entier.

Résumé préparé par The Review of Religions, et traduit par l’équipe de La Revue des Religions.